(Retour 1ère page | F.A.Q. | "nouveautés" | recherches | informations pratiques | choix d'une période | choix d'un thème)

Les Salles sur Verdon.com

Journée commémorative du maquis Vallier le 3 juin 2023
Les bons acteurs
font les bonnes commémorations !




Tout a commencé, ce 3 juin 2023, par un long convoi d'une trentaine de véhicules se dirigeant vers la ferme de La Médecine.

Sur les hauteurs de Canjuers
...avec un arrêt traditionnel sur les hauteurs de Canjuers qui dominent le Grand Plan.

En route vers La Médecine...


Devant la ferme de La Médecine le 3 juin 2023...
Les acteurs de la commémoration du 3 juin 2023
...Daniel Michelis dans le rôle du maquisard "Bébert" (Raoul Ugolini),
...Eric Renoux dans le rôle du Général De Gaulle,
...Danielle Cornaille dans le rôle du très jeune René Amiel, qui prévenait les maquisards en cas de danger,
...JJ Grézoux qui raconte l'histoire du maquis,
...et Philippe Chuyen dans le rôle du Lt Vallier,
...devant la caméra de Christian Philibert.
(manque sur cette image Jean-Guy Meaume, dans le rôle de "Max", qui a annoncé le débarquement le 6 juin 1944).

Les acteurs de la commémoration du 3 juin 2023

Une vue partielle de l'assistance :
Une vue partielle de l'assistance le 3 juin 2023


Pourquoi perpétuer le souvenir du maquis Vallier ?
...Entre Les Salles-sur-Verdon et le maquis Vallier, c'est une longue histoire : les hommes du maquis Vallier appréciaient le village des Salles, et le village des Salles accueillait volontiers les maquisards de Vallier !

(contexte : le Lt Vallier a organisé une démonstration de force dans le village d'Aiguines en défilant au Monument aux Morts avec ses hommes)
...« au moment où je vais les quitter (...), il y en a un, deux, puis à peu près tout le monde qui me demande d’aller faire le salut aux couleurs aux Salles, soit à 6 km de là encore.
Les Salles est le patelin qui nous ravitaille le mieux dans la région et les habitants en sont vraiment très chics.
Je me fais prier deux minutes, puis je décide que nous allons y descendre, et moi-même pars (...) pour tout préparer et prévenir les gens que nous venons.
Réception touchante de spontanéité et de gentillesse.
Quand nous arrivons, tout le village est massé sur la route, des hommes se découvrent ou saluent, des femmes pleurent... »

(extrait du journal du Lieutenant Vallier)

Pour Les Salles-sur-Verdon, le maquis Vallier, c'est "leur" maquis, parmi tous ceux qui ont oeuvré dans la France occupée.


Un village qui les accueillait volontiers... un lieu de villégiature agréable... le maquis Vallier était-il un endroit de tout repos ?
Oh que non ! Ecoutons le maquisard "Bébert" (Raoul Ugolini) :
...« En raison d'un ravitaillement peu abondant et hasardeux, nous étions tous maigres et efflanqués (les légumes étaient rares sur les plateaux arides de Canjuers !).
(...) il y avait des périodes de disette où nous n'avions rien à nous mettre sous la dent. C'étaient alors de longues pérégrinations sur les pentes de la montagne ou au-dessus des vertigineux précipices du Verdon. Nous faisions feu de tout bois... Nous parvenions à tuer du gibier que nos randonnées éclaircissaient à vue d'oeil, mais tuions tout ce qui nous tombait sous la main : lézards, serpents... »

(extrait des mémoires de Raoul Ugolini, "Bébert")

Mais il y a bien pire !

...« j’ai eu le pressentiment d’une catastrophe.
Je n’ai pas eu à attendre longtemps d’ailleurs puisque Casa m’annonçait aussitôt la mort de Dominique et d’Etienne, les blessures de Yo et de Tomy. »

(extrait du journal du Lieutenant Vallier)


Après avoir écouté le message de Maurice Schumann au micro de Radio Londres :
« le but des Allemands est de vous ACCRocher pour vous détruire... la riposte consiste à savoir vous DECRocher... »

...on constate que le Lieutenant Vallier fait écho à ces consignes :
« Encore un décrochage en perspective pour ce soir, et on commence vraiment à se demander quand est-ce que cette vie de bêtes traquées va cesser. »
(extrait du journal du Lieutenant Vallier)


Après l'évocation d'événements plus éloignés de La Médecine (la blessure de "Bébert", la reddition d'Allemands mieux armés et 4 fois plus nombreux que les hommes du maquis Vallier), la commémoration s'achève en rendant hommage au C.N.R. (Conseil National de la Résistance) et à ces courageux anciens.


Claudine Ugolini, la fille de "Bébert" (Raoul Ugolini), devant le panneau rendant hommage au maquis Vallier.
Claudine Ugolini
Ce panneau a été inauguré lors de la commémoration 2015.


Devant la ferme de La Médecine
Devant la ferme de La Médecine, à l'issue de la commémoration, Danielle Cornaille (Comité Verdon de l'ANACR), JJ Grézoux (Mémoire des Salles-sur-Verdon), François Volpi (adjoint au maire de Barjols), et Philippe Chuyen, auteur et acteur de talent.


A l'issue de la commémoration, le pique-nique de "Mémoires de Provence en 39-45", c'est vraiment du sérieux !
Quelques participants de ''Mémoire de Provence 39-45''


Mais le buffet organisé par Pierre Boyer, c'est encore un cran au-dessus !

Quelques participants du Club 41 de Pierre Boyer





(Crédit photos :
Ewa Paulet, Christian Philibert, Cathy Tallent)

Merci à tous les participants,
et rendez-vous l'année prochaine !


Si vous avez des remarques, des idées, des suggestions
concernant la commémoration du maquis Vallier,
vous pouvez les exprimer à l'adresse suivante :



Quelques images des commémorations du maquis Vallier, année par année :
2011   2012   2013   2014   2015   2016   2017   2018   2019   2020   2021   2022   2023




Si le village des Salles-sur-Verdon vous intéresse,
si vous avez des documents sur l'ancien village des Salles-sur-Verdon,
si vous avez des questions sur Les Salles-sur-Verdon d'aujourd'hui ou d'hier,


(Retour 1ère page, retour début de cette page)