Les Salles-sur-Verdon

Le barrage et la fin tragique de l'ancien village

(prima pagina | F.A.Q. | "novità" | lista alfabetica | informazioni pratiche | visita cronologica | visita tematica)

(Scusate, la versione italiana non è completamente disponibile)



« En novembre 1973, c'est la mise en eau du barrage et c'est l'exode des Sallois.  

Quoi de plus émouvant que le transfert des morts vers le cimetière du nouveau village.
Quoi de plus triste que l'agonie lente d'un village.
Quoi de plus éprouvant que de voir disparaître l'endroit où l'on est né, où l'on a appris à lire, où l'on a vécu.
Quoi de plus douloureux que la transformation d'un paysage verdoyant et gai en véritable désert.
Quoi de plus affligeant que de voir tomber les maisons les unes après les autres sous les coups de boutoir des bulldozers.
 »

(d'après "Monographie des Salles-sur-Verdon", racontée par M. Simian François,
ex-instituteur à l'Ecole Communale des Salles-sur-Verdon)



Les Salles, vue générale, 09/1972
Vue générale du village, avant le début de la démolition
(septembre 1972).
9 février 1974.
Vue générale du village (même endroit que ci-dessus), après le début de la démolition.
Les Salles, vue générale, 09/02/1974


Les Salles, entrée du village, juillet 1973
Entrée du village par la route de Bauduen, avant le début de la démolition
(juillet 1973).
9 février 1974.
Entrée du village par la route de Bauduen, (même endroit que ci-dessus) après le début de la démolition.
Les Salles, entrée du village, 09/02/1974



Les Salles, route des iscles, 04/07/1954
La route des iscles, 1954.
Septembre 1973 : la même route des iscles.


Les Salles, la route des iscles, 20/10/1973
Les Salles, la calade, 28/01/1973
L'église début 1973.
Les Salles, la calade, 03/01/1974
L'église le 03 janvier 1974.
24 décembre 1972 : dernière messe de minuit dans l'église.
Cliquez ici pour y assister.




02 janvier 1974.
La place, le bar-tabac (démoli), la poste. Depuis quelques semaines, des graffitis ont fait leur apparition sur les murs du village.
Graffitis sur la place des Salles, 02/01/1974


Montée des eaux vers la maison de R.Signoret, 23/02/1974
En février 1974, les derniers habitants sont évacués sans heurt par les forces de Gendarmerie. Il s'agit de l'adjoint au maire (et futur maire lui-même) R. Signoret dont la maison baigne déjà dans l'eau, et de Germaine et Amédée Richard.




Comment en est-on arrivé là ?


Cliquez ici pour l'histoire du barrage, et des habitants des Salles-sur-Verdon.

Cliquez ici pour le détail de l'agonie de l'ancien village des Salles-sur-Verdon.






Si l'ancien village des Salles-sur-Verdon vous intéresse,
si vous avez des documents sur l'ancien village des Salles-sur-Verdon,
si vous avez des questions sur l'ancien village des Salles-sur-Verdon,
contactez-nous à l'adresse suivante :
contact@Les-Salles-sur-Verdon.com !


Cliquez ici pour revenir au village du "bon vieux temps"...
Cliquez ici pour la suite de la visite des Salles-sur-Verdon.




(Per ritornare prima pagina, cliccate qui. Per ritornare in principio della pagina, cliccate qui)