Les Salles-sur-Verdon

Les alambics

(Retour 1ère page | F.A.Q. | "nouveautés" | recherches | informations pratiques | choix d'une période | choix d'un thème)


... « Une autre source d'enrichissement pour les Sallois est la lavande. Sur le territoire de la commune, le long du canal d'arrosage, on compte 7 alambics où on distille la lavande. »

(d'après "Monographie des Salles-sur-Verdon", racontée par M. Simian François,
ex-instituteur à l'Ecole Communale des Salles-sur-Verdon)




Dans les dernières années de l'ancien village, 3 alambics sont restés en activité : ceux des familles Taxil, Richard et Ribaud (dans l'ordre sur la "route des alambics" en partant du village).

Fabriquer de l'essence de lavande est d'une grande simplicité théorique : il suffit de disposer de fleurs de lavande, de vapeur d'eau, d'une cuve étanche et d'eau fraîche pour refroidir la vapeur sortant de la cuve. La chaleur nécessaire à l'obtention de vapeur d'eau étant fournie par la combustion des lavandes déjà distillées, les alambics des Salles étaient économes et avaient trouvé le long du canal d'arrosage un emplacement de prédilection.



Les Salles-sur-Verdon, l'alambic Ribaud, sept 72
Le "3e alambic".


L'opération est réalisée en 3 étapes :

  • le chargement de la cuve (à réaliser en quelques minutes)
  • la distillation (il suffit de chauffer l'eau et de patienter)
  • le déchargement de la cuve, suivi immédiatement de la 1ère étape...

  • Les Salles-sur-Verdon, les travaux des alambics
    Première étape : le remplissage de la cuve. Un plateau métallique, relié par 3 chaînes au sommet de la cuve, est disposé au fond de celle-ci. Les bottes de lavande sont placées sur ce plateau. Ici, Roger Ribaud range dans le fond de la cuve les bottes de lavande à distiller.
    Les Salles-sur-Verdon, les travaux des alambics
    A la fin de cette première étape, il est nécessaire de tasser les bottes de lavande dans la cuve... en sautant dessus à plusieurs, c'est nettement plus efficace : Jean Vial, Robert et Gérard Ribaud sont des experts de l'opération.

    Les 3 chaînes sont reliées entre elles avant la fermeture de la cuve. L'ensemble de cette première étape ne prend que quelques minutes.


    Les Salles-sur-Verdon, les travaux des alambics
    La deuxième étape consiste à chauffer (les bottes de lavande déjà distillées sont un combustible économique) et à patienter 30mn... André Bousquet en plein travail.


    Troisième étape : lever le panier (ici 250kg) à l'aide du treuil... Jean Vial et J-Jacques Grézoux en action sous l'oeil narquois de Robert Ribaud. Hooo-hisse...
    Les Salles-sur-Verdon, les travaux des alambics

    Les Salles-sur-Verdon, les travaux des alambics
    C'est nettement plus facile si l'opération est réalisée par Robert et Roger Ribaud.

    Dans quelques minutes, la cuve sera à nouveau pleine de lavandes fraîches.
    C'est une plaisanterie !

    Si vous ne possédez pas l'équipement adéquat, l'ambiance des alambics n'est hélas pas restituée complétement à la lecture de cette page HTML... N'hésitez pas à vous procurer le générateur automatique de senteurs, option "senteurs de Provence" (conditions de commercialisation à l'adresse e-mail ci-dessous)...

    ...Vous ne le regretterez pas à la lecture de la page "Truffes" !



    Les Salles-sur-Verdon, alambic Ribaud
    L'alambic Ribaud.
    La cuve de l'alambic Taxil contenait 450kg de lavande. C'était la plus volumineuse des 3 alambics. Les Salles-sur-Verdon, alambic Taxil




    Si l'ancien village des Salles-sur-Verdon vous intéresse,
    si vous avez des documents sur l'ancien village des Salles-sur-Verdon,
    si vous avez des questions sur l'ancien village des Salles-sur-Verdon,
    contactez-nous à l'adresse suivante :
    contact@Les-Salles-sur-Verdon.com !


    Cliquez ici pour les 20 dernières années des Salles-sur-Verdon.
    Cliquez ici pour la fin de l'ancien village des Salles-sur-Verdon.


    (Retour 1ère page, retour début de cette page)