Les Salles-sur-Verdon

Fin du XIXe siècle, début du XXe siècle aux Salles

(Retour 1ère page | F.A.Q. | "nouveautés" | recherches | informations pratiques | choix d'une période | choix d'un thème)

Au recensement de 1896, le village des Salles ne compte plus que 421 habitants
(d'après "Dictionnaire des communes du département du Var", Adolphe Joanne, 1897).

La place... notez l'absence de la fontaine (construite en 1912), l'arbre devant le lavoir, et l'ormeau centenaire à droite.

Le toit du lavoir est à 3 pentes, et il est évidemment en tuiles.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)




« Au début du XXe siècle, il existe encore une minoterie et un moulin à huile.
On cultive surtout le blé (250 ha, production 1500 quintaux).
On y récolte aussi des pommes de terre, des amandes, des fruits,
des légumes et des truffes renommées.
Avec l'osier qui abonde, les habitants ont établi une fabrique de vannerie.
Ils font aussi des instruments aratoires et des articles de pêche. »


(d'après "Monographie des Salles-sur-Verdon", racontée par M. Simian François,
ex-instituteur à l'Ecole Communale des Salles-sur-Verdon)

La place... pas de doute, la fontaine n'est pas encore construite, mais l'arbre devant le lavoir a déjà disparu.




La place, avec le "Café Central"
(maison de gauche).

Notez les "escaliers" et
la taille de l'arbre à droite...




La même place, vue vers l'Est.
Il semble que l'arbre de la vue précédente ait déjà disparu...


« Le village est bien implanté sur des terres d'alluvions très riches des bords du Verdon, à l'entrée du Grand Canyon, mais les paysans sont pauvres.
Sur les 1.200 hectares que compte la commune, les terres les plus fertiles sont possédées par quatre familles : Roux, Naegely, Bagarre et Remusat qui emploient des fermiers. La majeure partie des habitants possède quelques lopins de terre, le plus souvent gagnés sur les pentes en arrachant les pierres que l'on charrie dans des couffins pour former des tas (les clapiers) que l'on trouve encore de nos jours. »

(d'après "Monographie des Salles-sur-Verdon", racontée par M. Simian François,
ex-instituteur à l'Ecole Communale des Salles-sur-Verdon)

Le village au début du siècle, vu des berges, côté Aups. Au premier plan, le "pré d'Aups". Notez la rareté de la végétation, par rapport aux décennies suivantes.






C'est à la fin du XIXe siècle qu'a été construit le pont de Garuby sur le Verdon
(ce pont a été détruit en 1944).

Pour connaître l'histoire du pont de Garuby, cliquez ici.





Si l'ancien village des Salles-sur-Verdon vous intéresse,
si vous avez des documents sur l'ancien village des Salles-sur-Verdon,
si vous avez des questions sur l'ancien village des Salles-sur-Verdon,


Cliquez ici pour la suite de l'exploration de l'ancien village des Salles-sur-Verdon.


(Retour 1ère page, retour début de cette page)