...Bienvenue à l'ancien village des Salles-sur-Verdon...
Les truffes

(Retour 1ère page | F.A.Q. | "nouveautés" | recherches | informations pratiques | choix d'une période | choix d'un thème)

(PAGE EN COURS DE REALISATION)


D’après François Simian, ("Monographie des Salles-sur-Verdon"), l’ancien village des Salles-sur-Verdon produisait annuellement quatre tonnes de truffes.

Pour les non-initiés, les truffes récoltées aux Salles-sur-Verdon sont bien les fameuses truffes noires du Périgord, qu'on appelle aux Salles "rabasses", et dont le nom scientifique est "Tuber melanosporum".

Une truffe noire

Aujourd'hui pour trouver les truffes on utilise la plupart du temps le flair d'un chien spécialement dressé pour cet exercice, mais à l’ancien village des Salles-sur-Verdon, c'était une truie qui réalisait cette tâche délicate ; l’animal était nourri avec abondance toute l’année, et rendait doublement service le moment venu (par égard envers les âmes sensibles, le deuxième aspect du service sera passé sous silence).

Ci-dessous, Marie-Louise Constant fournit une nourriture apparemment appréciée par tout son petit monde.

Marie-Louise Constant et son bestiaire

Ci-dessous, Augustin Bagarry, dit "Le Palud", en pleine action.

'Le Palud' cherchant les truffes

Roger Ribaud et "Sophie" (ci-dessous), un couple d’une redoutable efficacité dans cette recherche qui est devenue, au dire des spécialistes, de plus en plus difficile au fil du temps.

Recherche de truffes par Roger Ribaud

Où trouve-t-on les truffes ?
Pourquoi les Sallois utilisaient-ils une truie pour les trouver ?

Dans quelques temps sur cette page,
d'autres informations sur la recherche des truffes
dans la vallée des Salles-sur-Verdon...



Si l'ancien village des Salles-sur-Verdon vous intéresse,
si vous avez des documents sur l'ancien village des Salles-sur-Verdon,
si vous avez des questions sur l'ancien village des Salles-sur-Verdon,
contactez-nous à l'adresse suivante :
contact@Les-Salles-sur-Verdon.com !


Pour visiter les 20 dernières années de l'ancien village, cliquez ici.

(Retour 1ère page, retour début de cette page)