(Retour 1ère page | F.A.Q. | 'nouveautés' | recherches | informations pratiques | choix d'une période | choix d'un thème)

Le forum des Salles-sur-Verdon
Le forum des Salles-sur-Verdon
Nom ou pseudonyme :
E-mail (facultatif) :
Message :
 

Veuillez copier ce code dans la case de droite : (à quoi ca sert ?)


Afficher uniquement les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :

Messages : 51 à 60
Page : 6
Nombre de messages : 95
 
le 28/01/2010 à 15:58

Bonjour,
La complémentarité des informations est gratifiante pour nous tous. Je n'ai pas d'autres informations mais ceux qui désirent lire l'ouvrage de M. Guy Barruole trouveront ici les références principales:
"D'UNE RIVE A L'AUTRE, Les ponts de Haute Provence de l'Antiquité à nos jours"
(ISBN 2-906162-81-7)
par M. Guy Barruol, archéologue, directeur de recherche émérite au CNRS, directeur scientifique de l'Association "Alpes de lumière"
Editions Alpes de Lumière adl-editions@wanadoo.fr

à bientôt

Réponse du Webmestre : Merci beaucoup pour ces informations.
La question reste cependant posée pour savoir si les Romains avaient deux ponts pour franchir le Verdon dans la vallée des Salles... où bien si le deuxième emplacement n'était encore qu'un passage à gué à leur époque.
Tout indice est le bienvenu !
 
le 27/01/2010 à 11:16

Bonjour à tous et bonne année 2010.
Je viens de prendre connaissance du texte publié le 1er janvier 2010: "Les origines de l'ancien village". Dans ce texte il est fait référence au Pont Romain entre Moustiers et Aiguines. A ce sujet j'invite les visiteurs à prendre connaissance de la publication de l'archéologue Guy Barruol qui nous explique que ce pont date de l'époque médiévale. On trouvera un extrait de son ouvrage à ce sujet sur le site suivant:

ainsi qu'un extrait concernant les ruines du pont antique également noyé sous les eaux du lac de Sainte Croix.
Réagissez à cette publication si vous avez des éléments contraires ou complémentaires à proposer.
Bernard Mariotti 27 janvier 2010

Réponse du Webmestre : Merci M. Mariotti et meilleurs voeux pour la nouvelle année.

C'est exact, le "pont d'Aiguines" (que nos contemporains ont connu) était bien de l'époque médiévale et non de l'époque romaine. Je préfère que ce soit vous l'auteur de cette précision (excusez mon manque de courage).

Et il existait bien un pont à l'entrée des "Basses Gorges". Datait-il des Romains ? Oui, si l'on en juge par l'existence d'une voie romaine entre les grandes villes romaines de Fréjus et de Riez, voie romaine passant par Bauduen.
Mais... il existait aussi une voie romaine qui, venant de Fréjus, descendait tout droit vers Les Salles, et traversait le Verdon avant de rejoindre Riez.
Ces deux grandes voies romaines (des grandes routes, "major strata"?) convergeaient entre Les Salles et Bauduen pour descendre sur Fréjus... en un lieu qu'on appelle "Majastres" (Saint-Andrieux sur le cadastre actuel).

Où cette voie romaine Les Salles - Riez franchissait-elle le Verdon ?

D'après Jacques Cru ("Les Gorges du Verdon dans l'histoire de la Provence", BPI, ré-édité par Edisud), c'était non loin de Garuby. J'avoue que l'hypothèse d'un pont du côté de Garuby à l'époque romaine me semble bizarre. Si vous avez la moindre opinion à ce sujet, n'hésitez pas...

Et merci encore pour la précieuse référence à l'ouvrage de Guy Barruol.
 
le 21/12/2009 à 20:47

Et bien voila une rubrique supplémentaire qui pourrait voir le jour et enrichir votre forum déjà très passionnant, à savoir "que sont devenus les personnes que l'on aperçoit sur les différentes photos après la construction du barrage et la destruction des Salles-sur-Verdon ?" Leur vie après, etc. décès etc. ...

Réponse du Webmestre : C'est effectivement une idée... mais il ne faut pas oublier une chose : la plupart de ceux qui ont vécu ces événements les ont SUBI, et de manière particulièrement douloureuse.
La plupart sont aujourd'hui décédés. Quelques-uns, toujours bien vivants, ont exprimé le souhait de ne plus répondre aux multiples sollicitations des journalistes, interviews et autres.
Au nom du respect de la vie privée, c'est difficile de faire une page "Que sont-ils devenus?".
Pour les personnes publiques c'est différent. Exemple :
 
le 18/12/2009 à 18:22

Bonsoir
Que sont devenus Amédée Signoret et Germaine Signoret ? Ont-ils été relogés ???
La suite de leur histoire svp, merci.

Réponse du Webmestre : Bonsoir
M. Signoret était bien l'un des "irréductibles" que la Gendarmerie a dû déménager (et c'était celui qui était en première ligne, la moitié de sa maison étant déjà inondée), mais vous voulez sans doute parler de Germaine et Amédée Richard, la deuxième famille qui a bénéficié du déménagement orchestré par les forces de l'ordre.
Fruit d'une vie de labeur et de gestion rigoureuse, ils étaient à l'abri du besoin et avaient donc les moyens de faire construire au bord du lac. Ce qu'ils ont fait.
Le problème, c'est que la plupart des maisons n'étaient pas complètement achevées lorsqu'il a fallu quitter l'ancien village. Nombreux sont donc les Sallois qui ont dû habiter, temporairement pour certains, dans les HLM que la municipalité avait fait construire pour les "économiquement faibles", et une famille de Sallois a même été relogée temporairement au presbytère.
En cet hiver 1973-74, les conditions n'étaient pas des plus agréables. D'une manière générale, les maisons neuves dont les plâtres ne sont pas secs, ne sont pas très agréables à vivre. Certains se souviennent que "l'eau suintait le long des murs" et que l'intérieur des placards muraux moisissait...
Quand on vient de voir sa maison démolie et engloutie sous les eaux, il y a mieux pour se remonter le moral en attendant le printemps...

Pour répondre à votre question "ont-ils été relogés ?" plus précisément que ci-dessus, sans ambiguïté : AUCUN des habitants des Salles n'a été relogé autrement qu'à titre temporaire. Ils ont été INDEMNISES. Libre à chacun de se reloger dans une maison ou sous un pont en fonction de ses moyens.
 
le 16/12/2009 à 18:47

En effet, le pont doit toujours reposer au fond du lac.
On dit aujourd'hui que le lac est très beau, mais en regardant les photos d'avant le lac, ça devait être encore plus beau. Les gens qui ont connu cet endroit avant 1970, il y a de quoi être très nostalgique. Un sacrifice qui ne sera sans doute jamais accepté par la population locale. En tout cas, félicitation pour votre site que je regarde assez souvent par nostalgie moi aussi ! d'une époque que j'aurais vraiment voulu connaître. Hélas, j'avais 8 ans en 73.

Réponse du Webmestre : Bonjour
...et merci d'apprécier le site.
C'était effectivement très beau, d'une beauté bien différente de celle que les visiteurs contemplent aujourd'hui. Et d'une beauté qui changeait au fil des saisons.
Le pire, ce n'est pas d'avoir renoncé à cette beauté, c'est d'avoir perdu, pour les natifs de la vallée, leurs racines et leur culture (au sens figuré... sans mauvais jeu de mot).
Et la cerise sur le gâteau, c'est d'avoir fait ce sacrifice en échange d'une indemnisation qui n'a pas été mirifique... pour ne pas dire plus, et pour ne pas polémiquer plus longtemps sur ce sujet douloureux.
Mais 80% de vétusté pour des maisons qui font aujourd'hui courir tous les amateurs "d'authentique", n'était-ce pas assimilable à du harcèlement ?...
 
le 13/12/2009 à 15:40

Je parlais du pont d'Aiguines, celui en pierres. A-t-il été détruit avant la mise en eau du lac, ou est-il resté au fond du lac ?

Réponse du Webmestre : Crime comme le patrimoine médiéval, la preuve du crime en image :
 
le 10/12/2009 à 20:53

Bonsoir le pont de Garuby a-t-il été détruit avant la montée du lac ? ou repose-t-il au fond de l'eau tel que l'on peux le voir sur les photos ?

Réponse du Webmestre : Bonsoir
Ni l'un, ni l'autre... Le pont métallique a été démonté pour être réutilisé ailleurs (par exemple dans les années 90, un pont similaire à été installé temporairement sur la Tinée, affluent du Var, après une crue qui avait emporté la route). Si quelqu'un sait où et quand a été réutilisé le pont de Garuby, il serait intéressant qu'il se manifeste!
Seuls subsistaient, avant la montée des eaux du lac, les piliers en pierre qui supportaient le pont métallique.
 
le 14/11/2009 à 21:51

Le lac et barrage seront-ils vidangés un jour pour une inspection ???

Réponse du Webmestre : Bonjour
Du fait du volume de la retenue, je crains que les inconvénients d'une vidange dépassent de très loin les avantages d'une inspection. Pour vous en assurer, le mieux serait de contacter EDF.
 
le 12/11/2009 à 18:42

Bonjour pourriez-vous me dire à quelle période de l'année le niveau du lac est au plus bas.
De plus arrive-t-on à revoir les anciennes routes etc ....
Merci pour les réponses

Réponse du Webmestre : Bonjour
Le lac est une réserve d'eau potable, son niveau varie donc aléatoirement en fonction des précipitations et de la consommation. Statistiquement, vous avez donc des chances de voir le lac au plus bas à partir de la fin de l'été et en automne. Au contraire, vous avez des chances de le voir au plus haut après les précipitations de la mauvaise saison et la fonte des neiges au printemps.
Pour ce qui est des anciennes routes, toute trace d'asphalte des années 70 a disparu, et seuls les empierrements ont subsisté. N'est-ce pas étonnant que les voies romaines durent plus longtemps que les nationales goudronnées du XXe siècle?
 
Messages : 51 à 60
Page : 6
Nombre de messages : 95