(Retour 1ère page | F.A.Q. | 'nouveautés' | recherches | informations pratiques | choix d'une période | choix d'un thème)

Le forum des Salles-sur-Verdon
Le forum des Salles-sur-Verdon
Nom ou pseudonyme :
E-mail (facultatif) :
Message :
 

Veuillez copier ce code dans la case de droite : (à quoi ca sert ?)


Afficher uniquement les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :

Messages : 31 à 40
Page : 4
Nombre de messages : 95
le 03/10/2011 à 21:27

Il existe en Bretagne le lac et barrage de Guerlédan, construit en 1929. Lors de sa dernière vidange, en 1985, les anciennes maisons éclusières sont réapparues alors quelle reposent par environ 40 mètres de fond. Si vous tapez sur un moteur de recherche "lac de Guerledan vidange 1985", il y a de nombreux sites retraçant l'histoire de la vallée perdue un peu comme la vôtre.

Réponse du Webmestre : Merci pour ces informations.
Effectivement, les images de ces maisons, sortant du passé englouti, sont particulièrement émouvantes. C'est sans doute l'une des raisons pour lesquelles, dorénavant, il a été décidé de détruire les réalisations humaines avant de les noyer dans un lac.
 
le 29/09/2011 à 07:13

OK! mais:
1- obtenir une dérogation.
2- sollicitez dans le cadre d'une action bénévole Henri Germain Delauze. Dans ce cas le bénévolat est producteur de publicité et puis cet homme aime se lancer dans les actions qui sortent de l'ordinaire. Voir:
ion/1/file/Henri-Germain+DELAUZE.pdf
Bien d'autres infos avec Google et la requête: Henri Germain Delauze.
Un petit sous-marin téléguidé est l'assurance d'une plongée qui ne fera pas de jaloux vis-à-vis des clubs de plongée qui ne pourront pas arguer de cette dérogation dans le futur, et cette méthode préserve l'environnement.
L'association y gagnera en reconnaissances.
"Qu'on se le dise"
BM

Réponse du Webmestre : Bonne idée ...mais avant de déranger le Bon Dieu de la plongée, on va se contenter de solliciter de petits anges... tout en restant dans la légalité.
 
le 27/09/2011 à 17:25

Génial ! J'étais tant attaché à ce pont, le Pont d'Aiguines.
J'avais demandé à un plongeur s'il était possible un jour de descendre pour l'examiner et le photographier. Votre expérience présentée à cette adresse :

m'invite à renouveler cet espoir.

Je connais le créateur du site "Plongée-Loisirs", c'est un membre de ma famille :

Faites un tour sur son site, peut-être aurez-vous envie de vous posez la même question : une plongée sur le Pont d'Aiguines n'est-elle pas possible ?
Le plongeur responsable du site "Plongée-Loisirs" est Julien Hahn. Si cette idée vous semble intéressante je peux à un moment de vos réflexions (et si c'est utile) intervenir auprès de lui.

Il y a un forum sur son site où vous pouvez posez des questions:

Bonne suite
Bernard Mariotti

Réponse du Webmestre : Merci M. Mariotti. Nous savons à quel point le pont d'Aiguines vous est cher.

Et si nous le retrouvons, nous ne manquerons pas de siffler la "petite musique de nuit" de Mozart...


La plongée est hélas interdite dans le lac, mais... (à suivre)
 
le 30/05/2011 à 06:37

Bonjour,
Quelqu'un a marqué l'ancien village des Salles sur Verdon.

Cette personne est toujours vivante et réside à Ampus. C'est le curé de l'ancien village Jean LACHAL. Un article lui est consacré à cette adresse :
ampus-dans-le-haut.html

Il me semble que nous souvenir de sa présence à la fin des années 60, et au début des années 70 permettra à ceux qui l'ont connu d'éprouver une certaine émotion, et aux autres de le connaître et le découvrir. Et puis si quelqu’un passe par Ampus, il peut toujours aller le saluer, le presbytère est dans la rue "Rompe-cul" à Ampus.
Cordialement.

Réponse du Webmestre : Bonjour M. Mariotti.

Les anciens Sallois qui l'ont connu ne l'ont pas oublié. Et il restera pour toujours celui qui a pensé à immortaliser en photos l'ancien village avant que la destruction ne le dégrade à jamais. Ce sont les photos ô combien précieuses de Serge Periot, qui ont donné lieu à plusieurs expositions dans la salle François Simian. Et sur l'une d'entre-elles, on voyait Jean Lachal, debout sur un ancien rouleau de pierre qui servait autrefois à fouler les céréales. Pas oublié, je vous dis !
 
le 02/04/2011 à 10:31

Dans sa soif d'énergie, l'homme aura provoqué la noyade de l'une des plus belles vallées de France. Lieu que je n'ai pu connaitre que par photos, étant né beaucoup plus tard après la création du lac.

Sur Google earth, on peut voir, lorsque l'on survole le lac, en un bleu plus clair, l'ancien tracé des routes, et l'ancien emplacement du village...
 
le 16/03/2011 à 20:55

Il est très beau ce lac aujourd'hui, mais quand je regarde vos photos de l'ancien village (route des alambics, etc.), je suis assez ému en voyant cette belle vallée. Et là, je me dis... non, finalement, ce fameux lac n'a pas sa place dans ce magnifique endroit complétement saccagé sur l'hôtel du progrès, un vrai gâchis !

Réponse du Webmestre : Merci pour votre empathie... Parfois, ceux qui ont connu cet endroit se consolent en pensant qu'ainsi, il n'aura pas connu les affres dévastateurs du tourisme de masse. Piètre consolation...
 
le 07/01/2011 à 18:44

Bonsoir à tous
Avant-hier soir, France 3 a proposé en soirée "Vu du Ciel : Canada", une émission commentée par Yann Arthus Bertrand, et j’ai cru y reconnaître ce qui s’était passé aux Salles...
Aux Salles, EDF a construit un barrage, et exproprié des pauvres gens qui vivaient sur ces terres.
Au Québec, à Malartic, "la Mine" (Osisko) prospecte à ciel ouvert, fait une énorme excavation, et exproprie tous les habitants concernés...
Dans les deux cas, les mêmes gens déboussolés de ce qui leur arrive... les mêmes tentatives de s’organiser en syndicat de défense... les mêmes sous-évaluations des biens expropriés... les mêmes "belles maisons neuves"... mais pour finir, les mêmes bulldozers, les mêmes monticules de ruines, et le même désespoir.

Réponse du Webmestre : Hélas...
 
le 05/01/2011 à 22:35

Il manque sur ce superbe site une rubrique "que sont-ils devenus?"... les gens que l'on aperçoit sur les photos, dans les années qui ont suivi la destruction des Salles et la mise en eau définitive du barrage... Ont-ils réussi à surmonter ce drame ? Bref, quelle a été leur vie après 1974 ? Cela serait une rubrique intéressante sans tomber pour autant dans de la curiosité gratuite ou facile, voire morbide.
Cordialement.

Réponse du Webmestre : ...ce serait surtout une atteinte à la vie privée.
(lire à ce propos la réponse apportée à cette même suggestion formulée le 21/12/2009... le classement ci-après est chronologique)

Il ne faut jamais oublier deux choses :
- les Sallois ont subi ces événements malgré eux... ils n'en ont été acteurs que contraints et forcés. En faire des "vedettes", en suivant leur existence après la destruction de l'ancien village peut aller à l'encontre de leur volonté (certains se sont clairement exprimés en ne souhaitant plus être l'objet d'enquêtes ou d'interviews).
- la plupart des adultes de l'époque sont aujourd'hui très âgés... lorsqu'ils n'ont pas disparu.

Merci pour votre appréciation... en dépit du manque de cette rubrique.
 
le 04/01/2011 à 20:54

Que sont-ils devenus par la suite, les deux personnes de ce petit film ?

Réponse du Webmestre : Ils ont dû se résoudre comme tout le monde à perdre ce qu'ils avaient de plus cher... Ils sont évidemment restés dans la région, et ont poursuivi leurs activités autour de l'agriculture et l'élevage (c'était encore possible du côté de la vallée appartenant à Ste-Croix, c'était plus difficile du côté des Salles).
Aujourd'hui leurs descendants apiculteurs vendent leur miel au marché des Salles-sur-Verdon le jeudi... et n'ont bien sûr rien oublié de cette période douloureuse.
 
le 04/01/2011 à 15:54

Mieux qu'un long discours, ces quelques minutes de film permettent de se rendre compte de ce qui a été vécu à l'époque : le choc reçu par les malheureux expropriés victimes d'un progrès qu'on espérait pourtant au service d'une noble cause.
Il fallait le montrer. Merci pour les générations futures.
Laurent.

Réponse du Webmestre : Merci pour cette analyse lucide !
 
Messages : 31 à 40
Page : 4
Nombre de messages : 95