Les Salles sur Verdon.com

2023 : 50e anniversaire ???

(Retour 1ère page | F.A.Q. | nouveautés | recherches | infos pratiques | choix d'une période | choix d'un thème)


2023. "Fesse-Bouc" a tout envahi. En ce mois de juillet 2023, on peut y lire ceci :


50 ANS DE SAINTE CROIX : L’ANNIVERSAIRE ET LE DEUIL

Le jeudi 16 août 1973, le barrage de Sainte-Croix fermait ses vannes. Il retenait le premier des 780 millions de mètres cubes qu’allait former son lac de retenue.

Si le village de Sainte-Croix organise d’importantes festivités pour commémorer la naissance du lac (du 13 au 15 août : expositions, projections de films d’archives sur mur d’eau, jeux, concours, chants et danses provençales, sorties pédestres et lacustres, soirée et grand feu d’artifice), il n’en est pas de même pour le village des Salles qui, s’il a également un riche programme d’animation estival, ne marquera pas cette date anniversaire. Et cela se comprend aisément. L’un a été englouti, pas l’autre. Le village de Sainte-Croix se reflète dans la nappe turquoise de l’immense lac. Le village des Salles-sur-Verdon a disparu sous elle. Ces choix différents illustrent bien les dilemmes que toujours l’histoire fait peser lourdement sur les hommes.

Pour la majorité des riverains du lac en ces mois de vacances qui ignorent ce passé tragique, le lac est un horizon bienfaisant et insouciant.
Mais pour les anciens qui ont connu l’ancienne vallée du Verdon, les douleurs et les regrets demeurent enfermés dans le silence des âmes.
Et puis il y a ceux comme moi, les plus contemplatifs et les plus partagés peut-être, qui regardent le lac avec émerveillement, comme le plus beau lac du monde, l’écrin absolu, le débouché incomparable du Grand Canyon, mais qui pourtant ne sauraient oublier les clochers que l’on a dynamité, les habitants chassés, les morts mêmes arrachés à leur terre natale.



Bravo à l'auteur de ces lignes.
Il a parfaitement synthétisé ce qu'on pensait ici-même il y a dix ans déjà, lors du 40e "anniversaire".

Il est d'usage de fêter les anniversaires des événements heureux, pas des catastrophes. Il n'y a donc aucun anniversaire à "fêter".
Il y a seulement à célébrer les événements qui se sont déroulés il y a 50 ans, pour qu'ils ne tombent jamais dans l'oubli.

C'était donc en 1973 et en 1974 : n'oublions pas ceux qui ont quitté leur terre, leur maison, leur vie... Vous trouverez jour après jour les événements dramatiques qu'ont vécu les habitants de la vallée au cours de ces moments horribles de 1973-74 :

29 juillet 1973, la disparition de Fontaine L'Evêque.

16 sept 1973, la fin de l'église des Salles-sur-Verdon.

15 oct 1973, date planifiée pour l'évacuation de l'ancien village.

15 nov 1973, la fermeture des vannes du barrage.

9 février 1974, "le jour où ma maison a disparu..."

1er mars 1974, l'évacuation des derniers habitants.

5 mars 1974, le dynamitage de l'église.



FÊTER un anniversaire : NON.
SE SOUVENIR : oui.





Si l'ancien village des Salles-sur-Verdon vous intéresse,
si vous avez des documents sur l'ancien village des Salles-sur-Verdon,
si vous avez des questions sur l'ancien village des Salles-sur-Verdon,


(Retour 1ère page, retour début de cette page)

.